nouveau programme : Indian Gesthotèque, archivage du geste théâtral entre notation et captation numérique

L’étude des théâtres indiens met en évidence la variation des techniques de jeu de l’acteur dans le temps et dans l’espace. D’une ville à l’autre, d’une école à l’autre, on observe des modulations dans les techniques de jeu.

La recherche d’Anne Dubos, anthropologue et artiste, accueillie en résidence au sein de la plateforme d’expérimentations phénOrama/Ensci – Les Ateliers, tend à mesurer les conséquences et les enjeux de traçabilité du geste de l’acteur au sein des politiques patrimoniales de conservation.

Au-delà de la conception d’une méthode d’analyse graphique appliquée à la transmission du geste de l’acteur, l’enjeu de son travail repose sur la génération de nouveaux outils d’archivage en 2, 3 ou 4 dimensions du geste de l’acteur. Elle a pour objectif de constituer une bibliothèque de gestes numériques interactive. 

Séminaire de recherche

A la croisée des compétences disciplinaires (anthropologie, performance, arts visuels, arts numériques, biomécanique, informatique, neurosciences, psychologie cognitive, géographie), le séminaire de recherche Indian Gesthothèque, permettra à une équipe transdisciplinaire de collaborer en vue d’enrichir les capacités de chacun dans la conception d’un problème commun : la captation du geste et sa transmission.

A travers les séances du séminaire nous réfléchirons à comment concevoir des outils interactifs de restitution de données, auprès des publics d’expositions et des internautes s’intéressant aux patrimoines immatériels.

krishna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*