travaux studio

Roman Weil et Hourcade Sacha

Ces deux designers ont travaillé sur la notion de taper avec un outil. Considérant l’acte de taper comme un geste constitutif
de l’histoire humaine. Un geste remontant au temps primitif. Ils ont associé à ce geste la notion de création, création de forme.
Taper pour créer, taper pour représenter,… Les visiteurs sont invités à venir déposer de la peinture blanche sur un totem noir.
Pour cela ils doivent utiliser des outils dont l’usage ce situe à mi-chemin entre marteau et pinceau. Il faut taper pour peindre.

IMG_0082

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0086

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0136

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imram Afzal

Imram Azal s’est inspiré des motifs issus de l’art rupestre des régions nord et ouest du Burkina Faso en s’appuyant sur la thèse
en archéologie du doctorant Yves Sanou. Après avoir isolé ces différents motifs que l’on trouve sur les murs des grottes mais aussi
des pierres cet étudiant en design a crée un jeu en s’inspirant du scrabble. Ainsi la signification des motifs née d’un assemblage
de figures gravées sur des « cubes ». Un lexique permet de prendre connaissance de chaque signe et d’en comprendre le sens.

IMG_0173

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0174

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*