mémoire de Pryen Baptiste

LE PROCESSUS DE LA TRANSMISSION MÉMORIELLE DES OBJETS TECHNIQUES. 

Mémoire de Pryen Baptiste sous la direction de Armand Behar
et le soutien de Stéphane Hugon

mémoire transmission mémorielle

En tant que jeune architecte, je me suis spécialisé durant mes deux dernières années d’études au domaine du patrimoine architectural, à le comprendre, à l’interpréter et à analyser les différentes structures de préservation et de protection et de classification mis en place afin que cet héritage matériel puisse perdurer à travers le temps. Ce sujet a d’ailleurs fait l’objet de ma réflexion dans le cadre de mon mémoire de fin d’étude dans lequel je me suis plus particulièrement intéressé à son devenir dans les villes d’aujourd’hui et de demain face à l’architecture contemporaine toujours plus présente et en particulier en opposant ce patrimoine architectural aux tours, symboles d’un système économique capitaliste contemporain. !

Ayant intégrer l’ENSCI cette année, la prestigieuse école de Design Industriel à Paris, j’ai souhaité élargir mon domaine de connaissance en prenant en compte non plus le patrimoine dans le domaine architectural mais dans le domaine du Design où l’on parle de patrimoine d’objet technique. Finalement, le patrimoine peut être tout aussi bien la cathédrale de Notre-Dame de Paris, un monument historique classé patrimoine national, ou un violon stradivarius appartenant au domaine de l’art et du patrimoine. Cependant cet essai s’interrogera sur la dimension de la mémoire et de la transmission qui vient s’ajouter au domaine du patrimoine.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*