séance / 1

séminaire de recherche ville informée – forme de ville

jeudi 29 janvier 2015 de 17h à 20h
1. L’utilisation de la donnée pour agir 

Intervenants :
. Manuel Zacklad, professeur CNAM, directeur laboratoire Dicen-Idf
. François Brument, designer Agence In-flexions
. Nicolas Peugnet,  élève Ensci/les ateliers travaux du studio de création phénOrama

Ville digitale, ville documentée : documentalité et urbanité médiatisée de Manuel Zacklad

ÉCOUTER LE SEMINAIRE :

Nous analyserons la ville digitale comme une ville documentée, souvent en temps réel, au bénéfice des activités de ses usagers et de ses gestionnaires. Pour analyser cette documentation numérique, qui est selon nous au cœur de toutes les applications informatiques qui valorisent les contenus dynamiques selon différents registres de représentation, nous utiliserons notre cadre d’analyse des régimes de documentalité. Ces régimes de documentalité, l’interactivité, la conversationnalité, la référentialité, la fragmentation… permettent la réalisation de nouvelles dialogies, de nouveaux types de coopération, de nouvelles formes d’urbanité médiatisée. Ils sont sous-tendus par des systèmes d’organisation des connaissances, qui structurent les représentations et les interactions. Nous rappellerons à cette occasion que les données numériques sont toujours sous-tendues par des modèles et que ces modèles sont eux-mêmes liées à une « organisation des connaissances », c’est-à-dire à des dispositifs de catégorisation culturellement, économiquement, politiquement situées.

A propos de Manuel Zacklad : cnam.academia.edu

Montrer la donnée : l’horloge énergétique de François Brument

La représentation, la datavisualisation, des big data constitue un enjeu majeur dans l’analyse et la compréhension des informations collectées. A qui s’adresse t’on ? Que montre t’on ? Dans quel but ? … Du point de vue du designer la compréhension et la mise en forme des données permettent d’étudier les usages individuels et collectifs dans le temps et l’espace. Dans le cadre des projets d’horloges énergétiques développées avec EDF, c’est spécifiquement l’association des données de consommations électriques à différents moments de la journée qui permettent à l’utilisateur de comprendre et de projeter son usage de l’électricité, tout d’abord chez lui mais par extension dans son environnement collectif.

Au travers d’une sélection de projets du studio In-Flexions, François Brument exposera différentes approches de la représentation de données.

A propos de François Brument : in-flexions

L’Horloge énergétique EDF R&D

HE011

HE03

 

 

 

 

 

 

 

WattTimeNational01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l’Habitat imprimé, carte blanche du via 2013 

HabitatImprime04 HabitatImprime03

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*