De l’idéologie au succès

par Nicolas Henchoz

EPFL + ECAL lab
le point de départ EPFLle design pour explorer le sens des technologiesle bois dont on fait le hérosmes recommandations – vos défis

école polytechnique fédérale de lausanneun campus de 12000 personnes sur un très beau site
ses missions .  formation scientifique ingénieur et architecte.  une recherche de pointe. le transfert de technologie
7888 étudiants
très grande autonomie; dispose quasiment librement de son budgetcrée en 1853 sur le modèle de l’école centrale de Paris.
rapport très étroit entre la recherche et la formationrecherche trasndisciplinaire
un campus vivantun parc scientifique avec 100 sociétésun quartier de l’innovation démarré dans les années 90 et un très bon écosystème aujourd’hui.the blue brain project, pour reconstituer un modèle de cerveau


http://bluebrain.epfl.ch/

 

EPFL + ECAL
http://www.epfl-ecal-lab.ch/
c’est epfl qui est allé sur le campus de l’ecal (école cantonale d’art de lausanne).
la production est du design, basée sur des technologies nouvelles.


Nicolas Henchoz a crée cette unité, la matière première est l’innovation.


De manière à donner du sens aux technologies qui émergent, peut on en créer de nouveaux domaines.
Sensibiliser un designer au métier d’ingénieur, et inversement.
Mais prendre du temps pour explorer les performances technologiques. très en amont sur les usages de ces nouvelles technologies, quel langage on peut leur donner.
Explorations.


le hype cycle. aller au delà et accélérer le passage à la technologie utilisée.

> Sunny memories
les cellules solaires à colorants
transformer la lumière en électricité par des colorants
permet de penser le solaire différemment.
http://www.epfl-ecal-lab.ch/page-59034-fr.html

> hidden carbon
est ce que on peut faire, dans les objets du quotidien, des objets différents.
trois impacts recherchés dans les projets :
1) innovation ouverte, un point de départ est donné. et voir si on peut créer du sens autour des technologies émergentes.
2) communication à travers des expositions. elle a une fonction majeure pour diffuser l’innovation
3) la culture d’entreprise. permet d’ouvrir le débat au niveau de l’innovation, via des débats.
> la réalité augmentée
associer des contenus virtuels à des objets réels.
le monde des montagnes
http://www.youtube.com/watch?v=c9fECOCVETo

construire une grammaire visuelle.
dans les domaines de l’art et de l’édition, de l’industrie du luxe, objets et données, etc..
jouer avec les limitations techniques.magique, donner du sens, crédible

magique, donner du sens, crédible

> recommendations personelles de nicolas
il faut que cela soit ambitieux, on est là pour faire du disruptif
mais cette ambition doit être pragmatique avec des prototypes.
c’est conjuguer les différences qui va apporter un plus.
et il faut travailler sur un vrai projet pour le tester.
et quoiqu’il arrive de l’exploration , on a appris sur la technologie.
utiliser les résultats de l’exploration pour crée une demande nouvelle
tirer partie du projet pour doper la marque de l’entreprise

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*