Champs et pratiques du design

Moment contemporain XXIème siècle

Une réinvention du monde et des choses

            

Qui n’a pas connu de petits tracas avec les emballages traditionnels? Le sucre colle (avec l’humidité), on en met partout, …
Voici un packaging innovant: simple, souple, très résistant, recyclage et hermétique avec un conditionnement anti-humidité…

Exposition «Emballages alimentaires, l’innovation est dans la boite!»http://emballages.arts-et-metiers.net/ – Musée Arts et Métiers

Dans ces 130 m2, 100% emballage, le public retrouvera les grandes innovations technologiques qui ont transformé le packaging alimentaire. Du pot à lait de nos grand-mères jusqu’aux plats minutes micro-ondables, en passant par la boîte de conserve starifiée par Andy Warhol… Que de chemin parcouru par nos emballages, véritables témoins de l’évolution des mœurs et de la société.

Réinvention des objets (ce qui est à concevoir, inventer) et des pratiques (formes collectives et acteurs)
Limites de certains modèles d’action en place (qui impliquent que les choses soient décrites dans leur langue, pour agir)

 
Bookworm (1993), Ron ARAD

Le designer transforme totalement notre étagère classique. Il lui donne «forme» et «souplesse». Le designer nous donne comme seul indice son nom «bookworm» «rat de bibliothèque» en français.

En installant notre meuble, c’est nous qui sommes libre de lui donner la forme que nous voulons. Nous devenons ainsi nous aussi un «acteur» de courbes. Nous donnons la forme finale à l’objet.

Design: démarche, capacité à décrire et à faire apparaitre (rendre visibles) des choses, mondes, qui n’existent pas encore. Capacité à agir sans que le monde soit décrit dans son langue ou, quand on ne sait pas ce qu’il y a à inventer, quand les objets ne sont pas encore connus.


« Herbier énergétique » développée par les designers d’EDF pour la Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2010

Une installation futuriste et poétique liant électricité et énergie d’origine végétale.

Les algues seront-elles la nouvelles source de lumière… dans les années à venir?

«The EDF Sustainable Design Challenge»
http://design.edf.com/pdf/DP_EDFDesignChallenge_12juillet2011.pdf
Projets alliant design et énergie
A voir aussi, exposition «Lille 3000», à la Gare Saint Saveur (plus pavillon Energy LAB)
http://www.lille3000.eu/gare-saint-sauveur/automne-2012/expositions

Marie Ferronniere

 

Du modernisme à nos jours

Retour sur un courant omnipotent

      

Le Pop Art est l’un des courants (post ?) modernes, 1956, les plus connus et reconnus du public. Et pour cause, c’est dans sa définition: Popular Art. Apparu comme contestation du modernisme, les artistes ont voulu faire de l’art un produit de consommation de masse. Cette réussite n’est plus à prouver, n’en déplaise au non moins connus Andy Warhol, Roy Lichtenstein et autres Jasper John.

Encore aujourd’hui, cet art populaire est omniprésent, jusqu’aux affiches d’un certain Obama…

Elvis 1963 – Andy Warhol
Obama 2008 – Shepard Fairey

Pop Art Design // Design Pop Art

         

Le Pop Art a su traverser les âges, mais il a surtout su traverser les genres. Hier art populaire, aujourd’hui publicités, vêtements, graphismes, cuisine, design… «Tu veux vendre, fais du pop art !» comme il dit. Qui ne se souvient pas de ces fameuses pub de la marque à la pomme ? Victime de son succès, le pop art se consomme lui-même.

Et alors, le design ? Il n’échappe pas au pop art ! Très vite repris chez les designers, le monde voit apparaitre une déferlante d’objets aux formes sexy et aux couleurs aguicheuses. Et cette histoire ne s’arrêtera pas de si bon chemin. Encore aujourd’hui, ce courant inspire beaucoup de designers, ou du moins d’éditeurs en soif de succès commerciaux. Un comble, vous avez dit ?

Gaetano Pesce – Fauteuil UP5, 1969
Collection Pylones, 2008
Pub Apple iPod – http://www.youtube.com/watch?v=GMlDzBWU4b4&feature=endscreen

Les combats d’hier sont-ils encore les combats d’aujourd’hui ?

              

Quand il s’agit donc de se poser la question des champs et pratiques du design aujourd’hui, l’exemple du Pop Art est parfait. Pourquoi ?

  1. Parce qu’il ne répond pas du tout à la question
  2. Parce qu’il pose encore plus de questionsLe designer doit-il travailler pour l’industrie ?

Le designer doit-il contester la consommation de masse ?
Le designer a t-il le droit de réussir ?
Le design peut-il aider le succès commercial ?
Est-ce mal d’être designer ?

Si vous avez une idée, moi je sèche.

Havas pour Monoprix

http://www.le-pop-art.com/oeuvres-art.html
http://conzervative.wordpress.com/2012/09/27/2008-hope-obama-fairey-poster-controversy/
http://www.orgone-design.com/blog/histoire-du-design/les-annees-60/le-design-des-annees-pop/
http://www.xulux.fr/actualites/monoprix-declare-la-guerre-au-junk-design
http://www.pylones.com/fr/

 

Ce contenu a été publié dans La Figure du Designer, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*