Design, espaces de transport et innovation, par Yo Kaminagaï

quelques cartes postales …

Guimard
un patrimoine de fonctionnement depuis 1900.
Guimard c’est un architecte d’art


l’autobus à plateforme
il est porteur d’un message intéressant.

le rer

en 1991, le funiculaire de montmartre
réfection des cabines
1998, le météor, la ligne 14 vivre une nouvelle expérience du voyageur
organisme vivant, on y voit des mécanismes qui font partie de la nouvelle expérience et ajoute de la crédibilité au système

les stations culturelles : le louvre, arts et métiers, st germain, villejuif apporter de l’étonnement, le but est de ne pas remplir l’espace mais de proposer un design d’atmosphère

le tram, c’est le mode vedette
aujourd’hui, il y a une vingtaine de réseau de tram en france.
il y a eu un boum exceptionnel

la ratp n’est pas qu’un transporteur
mais c’est aussi
un gestionnaire d’espaces publics
un acteur urbain , joue un rôle dans l’identité de la ville

une mission symbolique étendue : RATP opérateur de liens et de lieux. Il y a donc un champs de pertinence de son action plus étendu que ce que l’on croit.
perception client : 20% de communication + 80% experience-client. l’experience client prend donc place dans les espaces de transport.

les espaces sont le théâtre de la congestion permanente

chacun est dans sa « bulle » dépendant son voyage


objectif n°1 stratégie design :
toucher la personne en chaque voyageur et lui permettre de vivre une expérience positive et partageable

les espaces de transport devienne un service, une scène et un média

> Design et management du design
revenir sur hector guimard et adrien bénard
à l’époque il n’y avait pas de bouche de métro mais plutôt des bâtiment voyageur.
le métro faisait peur.  adrien bénard a confié à guinard le soin de réaliser ses bouches de métro. 6 semaines pour faire ce travail. finalement bénard a été un design manager qui a réalisé ces bouches de métro pour défendre sa marque.

le design amont fonctionne lorsque les contraintes techniques sont explicites au moment du cahier des charges

l’urbain connecté prend plus de place que l’urbain non connecté

le design apporte une culture du regard

> les terrains d’innovation
en france, le tramway et la french touch

l’espace et l’e space

ratp osmose
http://www.youtube.com/watch?v=R7-bG4kp7Bo

Ce contenu a été publié dans Non classé, Témoignages de designers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*