Accès à tous / accès pour tous ?

Paul Jouan

-Qui sont les principaux usagers et qui sont les acteurs des technologies du net ?
Qui parle à qui ?
-Comment consomme-t-on ces technologies ?
-À quel niveau peut-on parler de disparité social ? La présence de nouvelles technologies dans l’espace domestique ainsi que dans les domaines professionnels n’est pas sans conséquences sur nos modes de vie et nos usages.
La notion de démocratie entre en jeu au moment où l’on aborde la question de l’accès pour tous. Qui sont utilisateurs ? dans quel cas l’apparition de nouvelles technologies creusent les écarts sociaux-culturels ou au contraire contribuent à les réduirent ?
Les utilisateurs de nouvelles technologies sont-ils ciblés ? ,Je me pose la question de savoir à qui s’adresse les créateurs de ces nouvelles technologies l’accès est-il réservé à une élite ?

APPROCHE GLOBALE : Quelle typologie d’usager d’Internet ?

Alors que la publicité nous matraque à coup d’offres d’accès gratuits, accès illimités et haut débit on remarque qu’il existe malgré tout une consommation inégale d’Internet. Laurence Caby parle d’un « fossé qui sépare les compétences techniques et compétences sociales » on note qu’un contexte social limité est plus favorable à l’émergence de l’innovation et que les contextes sociaux quelle affecte ultérieurement. Cependant lorsque la technologie devient accessible à tous , ce fossé doit être comblé.

Pour rentrer dans les détails il est important de savoir que la plus part des internautes ont moins de cinquante ans, la majorité sont des hommes , mais l’écart homme / femmes tend à diminuer : l’accès professionnel se faisant de plus en plus fréquent . On remarque qu’en ce qui concerne l’éducation le niveau d’étude est déterminant quant à l’utilisation du net ,80% des internautes ont au moins le bac. Il existe un écart marquant entre le secteur industriel et celui de service .Les actifs représentent les deux tiers des internautes .
La cinquantaine semble constituer une rupture dans l’univers des accédants cette rupture est identifiable aussi au niveau des retraités.
Internet est devenu l’objet d’usages fréquent ,sont utilisation fait partie intégrante de la vie quotidienne , on remarque d’ailleurs que le net est devenue un outil que l’on utilise aussi bien dans la sphère privée que professionnelle : il s’intègre totalement dans la vie sociale.
Il y à effectivement une fracture territorial Internet ,le critère urbain /rural est nécessaire mais loin d’être suffisant pour comprendre les disparités évidentes territoriales de connexion Internet.

ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION DU NET :

On consomme de plus en plus internet aussi bien dans la sphère domestique que professionnel et les industriels l’on bien compris. Les limites de l’accès au réseau sont sans cesse repoussées par des innovations , celles-ci n’étant pas forcément accessibles à tous mais qui poussent en général à consommer plus.L’apparition du WI-FI par exemple permet aux usagers de ne plus etre limités en thèrme d’espace ainsi que dans le temps. L’UMTS est prévu pour etre développé sur tout le territoire , alors que le WI-FI lui est limité à une couverture partielle, notamment aux grandes villes , ces deux moyens sont complémentaires, tout le territoire est finalement couvert.
L’accès permanent engendre de nouveaux usages , n’importe ou n’importe quand quasiment ,le consommateur est conditionné par les possibilités qui lui sont offerte , de plus la qualité du service est inchangée ,elle est identique à la consommation en fixe. Une véritable révolution en terme d’accès ,mais loin d’étre sans conséquences sur nos modes de vie .La communauté des internautes s’est enrichie depuis son ouverture au grand public , elle répond maintenant à une très forte demande de services aux consommateurs et contribue à améliorer la qualité des services , en tèrme de rapidité , diversité,contenue etc… Une nouvelle dimension est apparue avec l’arrivée du net , « une consommation interplanétaire »est maintenant possible : il n’est pas plus difficile d’acheter quelque chose à l’autre bout du monde qu’à son voisin de palier ,en pratique , les frontiéres géographiques ne sont plus considèrées . On remarque d’ailleurs que la liberté principale engendrée par l’accès à un réseau mondial ,et ce pour quoi les individus se connectent le plus, est la communication : le mail.
Il est envisageable de garder contact en temps réel avec des proches dans le monde entier, la distance devenant quasiment impalpable .

LES LIMITES D’UN TEL SYSTÈME :

La société à découvert de nouvelles formes de violence et de menaces remettant en question le « bon fonctionnement » du réseau , comme par exemple : le piratage ,ou certaines personnes prennent le contrôle du système à leur profit détournant des informations de plus haute importance ou encore des sommes astronomiques d’argent via le système .Les virus sont des attaques qui touchent directement au système dans le but de génèrer un disfonctionnement , les conséquences de ces actes sont souvent la perte de document ou le blocage total d’un système . Le contrôle de l’information diffusée sur le net est entrain de changer ce qui était la force du réseau mondiale ,à la base considèrée comme une nouvelle forme de liberté , mais on remarque au contraire qu’ actuellement la démocratie en ligne recule.

Ce contenu a été publié dans Enjeux et usages des TIC (février-juin 2003). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Accès à tous / accès pour tous ?

  1. Ping : Controverse éthique | Pearltrees

  2. Ping : Controverse | Pearltrees

  3. Ping : Controverse | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*