nouvelles formes de savoir

Voici les différentes pistes vers lesquelles mes recherches s’orientent:
Qu’est-ce que les nouvelles technologies changent dans la forme du savoir?
Est-ce que le changement de support de lecture s’assortit d’une transformation des contenus? Où se situe l’innovation? En quoi ces nouvelles formes (ebook, bibliothèques numériques, banques des savoirs…) changent-elles radicalement notre rapport au savoir?(lecture interractive, outils de coopération en ligne, accès multiples, apparition d’un savoir ouvert…) Quel type de logiciel pourrait-on concevoir afin de s’adapter à la lecture à l’écran et mettre en place une nouvelle manière de lire?(historiquement, à chaque révolution liée aux supports de la culture écrite, de nouveaux gestes et de nouveaux usages sont apparus). Quel type de textes disponibles à l’écran, pourra-t-il encore être désigné comme « livre »?
Quels dispositifs faut-il mettre en place afin de percevoir et de désigner certains textes comme des « livres »? (par opposition à la libre circulation des reflexions et des créations de chacun).
Comment peut-on hierarchiser l’information à partir du moment où l’ordre des discours ne peut plus être indiqué par la matérialité même du support (journal, livre, revue, lettre…) mais que tous les textes sont donnés à lire sur un même support et dans les mêmes formes?
Quels sont les nouveaux critères mis en place permettant de distinguer, classer et hierarchiser les discours? (la possibilité d’identifier la provenance et les modalités de publication permet déjà de rendre perceptible le statut des textes, c’est-à-dire de savoir si ils ont été mis spontanément en circulation ou si ils ont été soumis à un travail éditorial.)
Quelle valeur peut-on accorder aux informations disponibles sur internet? Doit-il y avoir un contrôle de l’information et si oui, par qui et comment?

Ce contenu a été publié dans Enjeux et usages des TIC (octobre-décembre 2003). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*