L’amélioration du monde du travail par le « design d’organisation »? 1/7

Après le travail de Micaela Rava sur la ritualité, nous présenterons durant les prochaines semaines des extraits de celui d’Aurélie Marchal sur le design des organisations.

Premier post : une introduction au sujet et aux designers d’organisation qui font ensuite chacun l’objet d’un texte présentant leur approche. Le sommaire des textes qui seront publiés ici est donc aussi une proposition éditoriale pour un potentiel livre sur le design d’organisation, qui prendrait alors son indépendance par rapport à notre projet de publication collective sur le design engagé. Avis aux éditeurs avisés !

L’amélioration du monde du travail par le « design d’organisation »?, par Aurélie Marchal.

Grâce à sa posture empathique et à ses techniques dérivées de l’ethnographie, le designer s’efforce de comprendre de manière approfondie les personnes de son champ d’étude et s’interroge sur le sens de leurs actions. Par la mise en forme de ses intentions, le designer dispose par ailleurs de la faculté de suggérer de nouvelles pratiques, et donc de perturber le pouvoir établi pour en proposer des fragments à de nouveaux acteurs.

Ramené au microcosme qu’est le monde du travail, le designer est donc en mesure de proposer de nouvelles formes de travail, qu’ils s’agissent de nouveaux outils mais aussi de nouvelles organisations.

Les organisations « designées » sont d’autant plus performantes que le designer les conçoit à partir du fonctionnement et des besoins humains (en termes de bien-être, de satisfaction, de créativité, d’esthétisme, de sens, de reconnaissance, etc.) par rapport aux organisations de travail mises en œuvres à partir du seul principe, dérivé de l’industrialisation, d’optimisation des performances techniques et économiques.

Le résultat visé est double et vertueux : pour les travailleurs, un mieux-être au travail associé à une meilleure efficacité, et pour l’entreprise, une meilleure performance économique associée à une responsabilité sociale accrue.

L’histoire du design du « design d’organisation » est marquée par quelques noms célèbres: William Morris, Jean-Prouvé, Steve Jobs. Leur approche intègre « design d’objet » et « design d’organisation », et fournit un ensemble de principes et de directions prometteuses pour toutes les entreprises, qu’elles fabriquent, ou non, des objets.

I. Les grands designers et leurs organisations

  1. Morris & Co, Londres, fondé en 1861.

  2. Ateliers Jean Prouvé, Maxéville, fondés en 1931.

  3. Apple, Cupertino, fondé en 1976.

II. L’approche collective du design d’organisation

  1. Collectif, France, La 27ème région.

III. Le conseil en design d’organisation : exemples actuels

 1.  Ogilvy, Paris, Sébastien Garçin

  1. am-design thinking, Paris, Aurélie Marchal.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*