Le « milieu », selon Maria Montessori

« Les tables, les chaises, ou les petits fauteuils que j’installais dans la maison des enfants étaient très légers et transportables. si l’enfant faisait tomber bruyamment une chaise il avait la preuve évidente de sa propre maladresse.

L’enfant avait l’occasion de se corriger »

Maria Montessori, Pédagogie scientifique, la maison des enfants, op. cit., p.82.

« Des meubles proportionnés à l’enfant et qui n’étaient pas une reproduction en mi niature des chaises d’adultes, mais proportionnées à l’enfant. »

Maria Montessori, Pédagogie scientifique, la maison des enfants, op. cit., p.35.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*