La lois des contrastes

« Pour chaque objets permettant la stimulation du sens (liquides chaud/froid, corps pesants/lourds…) ils doivent être présenté à l’enfant « en commençant par leur extrêmes, puis remmené à des moyennes presque imperceptibles : ainsi, de l’eau à 0° et 80°, on passera à l’eau de 10° et 60°, de 20° à 50°, de 30°à 40° etc… »

(Citation de Séguin, A. Michelet, les outils de l’enfance I, P43).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On présente à l’enfant deux éléments contraires avant de montrer les différentes nuances. Ici, LA TOUR DE ROSE, outil pédagogique conçu par Maria Montessori, pour un apprentissage de notions de grandeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*