Le pouvoir de la parole

“The Internet has enormously increased the potential for developing alternatives and making the border between inward and outward-oriented communication much more permeable.”

“L’internet a énormément augmente le potentiel pour développer des alternatifs and rendre la frontière entre la communication orientée vers l’intérieur et celle qui se tourne vers l’extérieur beaucoup plus perméable.”

 

Dans leur article intitulé Global-net for Global Movements? A Network of Networks for a Movement of Movements, Porta and Mosca observent l’usage des outils numériques par les activistes dans leurs fonctions mobilisantes et cognitives. Leur observation part du positionnement de la media traditionnelle par rapport à des évènements et se porte vers les modes de communication offerts par le numérique pour en créer un dessin ou l’action et la conversation se mêlent. Les caractéristiques de ce “network des networks” sont “la polycentricité et l’absence d’hiérarchie”. Les sites alternatifs d’information, pétitions et enquêtes sur ligne, les sites d’organisations ne sont que quelques-uns à compter a cote des réseaux sociaux et les blogs qui en sont les outils principaux. L’influence de Bennett est visible dans l’article à travers les références; qui, à son tour, souligne plusieurs fois l’étendue et la flexibilité de ces réseaux qui se constituent sur “des liens faibles entre les individus”.

L’effet de cette prise de parole par les citoyens est interdépendante avec les medias grand public en créant une “opinion public” (Porta and Mosca) et en “altérant le flux d’information aux media grand public” et “change(ant) la manière dont les informations sont faites” (Bennett), elle pose ainsi “des défis redoutables aux producteurs d’information” comme l’exprime Dominique Cardon dans son livre La Démocratie Internet.

Le numérique devient ainsi l’outil “d’altermondialisation” pour “le militantisme informationnel” qui se tache la démocratisation et des-hiérarchisation des medias, comme exprime par Cardon et Granjon dans leur article Les mobilisations informationnelles dans le mouvement altermondialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*