« Jouer à être Dieu »

 

Vers l’immortalité : prouesse du numérique

 

Image 1

Le plus grand désir de l’homme est à la fois le plus contradictoire : l’immortalité.

Seulement si l’homme est immortel, alors tout désir se perd. Car le désir se mesure sur l’échelle du temps est de la finitude de la vie.

Cependant effrayés par la mort et par une volonté d’atteindre l’éternité afin d’égaler Dieu lui‐même nous sommes poussés à vouloir

prolonger notre durée de vie mais à quel prix ?

Nos espoirs se tournent vers le numérique et la science. Une fascination extrême à en devenir peut‐être dangereuse ou alors très prometteuse.

Jean‐Michel Besnier,philosophe, professeur à la Sorbonne et auteur du livre “Demain, les posthumains ». “La fin de la nécessité de mourir supprime également la vieillesse et la souffrance donc ressentir du plaisir ne serait plus possible. On sait déjà grâce à la neuroscience que par l’interaction entre les anti-dépresseurs et la sérotonine revient à en finir avec le plaisir”

Cette envie que l’homme a à devenir immortel existe depuis toujours. En finir avec la finitude de l’homme est une quête perpétuelle que métaphysiciens, scientiques continuent à y chercher des réponses.

Mais depuis cette émergence du numérique de nouveaux espoirs se sont formés:

« Le mouvement de numérisation du monde participe à converger une quantité gigantesque d’informations en 0 et en 1. Ce qui renvoie à l’idée que tout est commensurable avec le numérique, que tout peut s’homogénéiser et s’interchanger. »

Alors cela nous laisse entendre que notre cerveau peut être numérisé, sauvegardé, nos organes remplacés par des puces éléctroniques et controlés depuis notre ordinateur…Nous pourrions mettre notre “corps” en ligne, s’échanger des capacités. Cela deviendrait aussi plus durable que notre propre corps.

Aussi l’homme se voit offrir de nouveaux outils dans le sens de la technique qui lui permettent d’étendre ses possibilités, ces capacités et d’améliorer son environnement et son quotidien.

L’ère du post‐humain et de l’homme augmenté est‐il une réalité, une possibilité ou un désir qui nous emporte et nous dépasse pour encore quelques éternités?

Voici un documentaire diffusé sur Arte le 23 octobre dernier.le très intéressant pour ouvrir ce sujet et débat.

« Un monde sans humains ? »

Film de Philippe Borrel. D’après une idée originale de Noël Mamère. Produit par Fabienne Servan-Schreiber et Estelle Mauriac. Musique originale de Piers Faccini. Le 23 octobre 2012 à 20h50 sur Arte. Durée : 96 mn)

« Atteindre le ciel et devenir parfait »

« perspective d’amélioration de l’espèce humaine infinie de par la technique »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*