Progrès et scenarios catastrophe.

Je me baladais sur internet quand je suis tombée sur cet article assez fascinant de Bill Joy, publié il y a plus de 10 ans maintenant dans le magazine américain Wired . Ce magazine étant connu pour son amour à la technologie j’ai été surprise par le contenu de cet article d’une quinzaine de pages. Bill Joy y décrit sa rencontre avec plusieurs hommes scientifiques de haut rang et partage ses réflexions sur des problèmes profondément liés au progrès technique et a l’éthique de la connaissance. Joy  nous explique ses craintes par rapport aux avancées dans les domaines de la robotique, la génétique et le nanotechnologies, on peut  y lire des scénarios apocalyptiques et effrayants, d’autant plus qu’il appuie ses propos de des théories scientifiques difficilement niables. Ils nous explique pourquoi et comment le développement de ces technologies pourrait conduire a l’extinction de la race humaine ou tout du moins du monde tel qu’on le connaît. Un de ces arguments majeurs et que la connaissance et ces technologies est  devenue très accessible (en comparaison avec la technologie atomique par exemple) et pourrait éventuellement être crée et gérée par des individus et non pas par des nations. Il cite dans son texte scientifiques (Ted Kurzweil, Dany Hills, autres…) et écrivains de science-fiction (Asimov et ses lois de la robotique). Cet article est critiquable et critiqué par de nombreux scientifiques, il est souvent considéré comme alarmiste ou encore entant qu’anti technologie ou néo luddite.  Je trouve que c’est un article qui vaut le coup d’oeil à prendre avec des pincettes et avec un regard critique!

 

Voila le lien de l’article, le titre exact c’est: Why the future doesn’t need us.

http://www.wired.com/wired/archive/8.04/joy.html

Une réflexion au sujet de « Progrès et scenarios catastrophe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*