Le format ePUB3


Walrus Epub Demo#3 – Kadath from Walrus Books on Vimeo.

Voici la nouvelle démo vidéo du studio Walrus, spéciale ePub3, avec un emploi immodéré de HTML5, CSS3 et Javascript. Le livre présenté est un projet de collaboration numérique avec l’éditeur français Mnémos, qui a publié le livre original dont est tiré ce ebook: « KADATH, guide de la cité inconnue« , et pour lequel nous réalisons le développement.

L’ePUB est un format hérité de l’OEB — (Open eBook Publication Structure) format permettant de structurer la publication de textes électroniques selon une mise en forme s’adaptant automatiquement au support d’affichage : le texte est « reflowable », il est un flux qui s’écoule librement dans une zone.  De par sa vocation de standard, l’ePUB se veut :

interopérable : conçu autour d’un format non propriétaire, il doit pouvoir s’affranchir des contraintes matérielles et logicielles ;

extensible : l’ePUB doit pouvoir évoluer tout en restant com­patible avec ses versions antérieures ;

applicable : il doit pouvoir s’adapter à tous les supports d’af­fichage, quelle que soit la taille de l’écran et le système de ges­tion des bases de données ;

ouvert : il doit être non crypté et librement accessible à tous les acteurs.

Mais jusqu’à la version 3, l’ePUB restait en deçà de ce que l’on pouvait attendre d’un dispositif électronique. Le nouveau format ePUB propose de nouvelles fonctionnalités, dont notamment76 :

-la création d’options avancées de mise en forme (dont la gestion dynamique de mises en page horizontale et verti­cale, la prise en compte du format MathML pour les équations mathématiques) ;

-l’incorporation des polices dans le document ;

-l’ajout de contenus multimédia hérité de HTML5 (vidéo et audio) ;

-la prise en charge du format SVG (images redimensionnables) ;

– la prise en charge de nouvelles fonctionnalités interactives (autour, notamment, de JavaScript) ;

-la possibilité de synchroniser des contenus textuels et audio ;

-l’amélioration de la prise en charge des spécificités linguisti­ques (notamment l’écriture verticale) ;

-l’intégration de métadonnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*